Atlas des Paysages de la Gironde : Un outil pour la compréhension et l’aménagement du territoire

atlas-paysages-gironde

Dans le cadre de ma mission actuelle au Service Vigne & Vin de la Chambre d’Agriculture de la Gironde, j’ai l’occasion d’effectuer quelques recherches bibliographiques d’ordre géologiques, pédologiques, et paysagères. Ainsi, on m’a soufflé l’existence de l’Atlas des Paysages de la Gironde. Document intéressant, il mérite l’attention de nombreux acteurs officiant sur le territoire, comme celle des girondins au sens large.

Cet Atlas des Paysages de la Gironde, propose une base de connaissance sur les différents paysages qui constituent le territoire départemental. S’inscrivant dans différentes démarches impulsées par l’Europe et l’Etat français, le paysage est ainsi « identifié » et « qualifié ».

Le principe est simple. 9 grands ensembles paysagers ont été définis. Entre Deux Mers , Blayais-Libournais, Estuaire, etc

Chaque grand ensemble se découpe en une ou plusieurs unités paysagères (UP). Pour le Blayais-Libournais on compte 6 UP : Saint-Emilion, Pomerol, Vallée de L’Isle, Fronsadais, Cubzadais, Blayais.

Enfin, chaque unité paysagère comporte une carte d’occupation du territoire, un bloc diagramme illustrant globalement le contexte, et une description des différentes caractéristiques (cultures, occupation urbain, patrimoine,…) illustrées par une photothèque. En conclusion est proposé une carte des enjeux, ainsi que différentes pistes pour le futur. Lien vers la fiche de l’UPP Blayais. 

Extrait de la carte d'occupation des paysages du Blayais

Extrait de la carte d’occupation des paysages du Blayais

Bloc Diagramme de l'unité pédopaysagère du Blayais

Bloc Diagramme de l’unité paysagère du Blayais

Quel intérêt ? 

Il y a quelques mois nous avions évoqué avec un ami l’abandon, par les urbains que nous sommes, de la connaissance de nos paysages. En effet, comment reconnaître une rupture de pente, apprécier un fond de vallon, comprendre l’organisation des différents élèments du paysage et leur impact sur notre vie quotidienne ? Nous ne nous déplaçons plus qu’en voiture, ou très rarement à pied, dans des espaces toujours plus urbanisés. Cette méconnaissance engendre une acceptation commune de politiques plus destructrices, d’un point de vue social et environnemental, qu’enrichissantes économiquement.

L’Atlas des Paysages de la Gironde pose ici les bases pour une meilleure compréhension de notre environnement. L’objectif étant la prise de conscience par les autorités, les acteurs de l’aménagement du territoire, comme par la population civile, que l’étalement urbain nuit d’une part à la particularité de nos paysages, comme à l’organisation économique et sociale qui s’est construite, autour de ces derniers.

Il s’agit donc de protéger à la fois nos paysages, nos sols, nos lieux communs & nos axes d’échanges. De cette protection doit s’imaginer un futur, où les erreurs d’aménagements actuelles, ne puissent pas être reproduites.

L’outil est riche, et très ludique, il serait dommage de s’en priver ! C’est par ICI

L’Atlas des paysages de La Gironde, dans son contenu et dans sa mise en forme, a été réalisé par l’Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes, en collaboration avec d’autres structures, et financé par le Conseil Général.

A lire aussi la toile:

Idées liquides & solides / Il est où le « rayon vrai » (LIEN) Coup de gueule de Vincent Pousson sur ces territoires abîmés au profit de Grandes Surfaces, les pieds dans le Canal du Midi.