Du côté du Congrès des Terroirs

Cette semaine se déroule le IX congrès international des terroirs vitivinicoles à Dijon et à Reims.

Bien que le terme terroir puisse faire sourire et mettre le doute sur le sérieux de la démarche, ce sont bien 200 scientifiques, issus de 120 nationalités différentes, qui sont venus présentés leurs travaux.

 Les sujets aussi variés que le climat, les sols, la physiologie de la vigne, l’étude des paysages, de l’histoire, des pratiques culturales, offrent des outils pour la compréhension de ce qui fait la singularité des vignobles et du vin, de ce qui fait les ‘terroirs’ du monde entier.

 Présidé par Benjamin Bois ( Agroclimatologie viticole – Université de Bourgogne), pour l’organisation, et Gregory Jones (Climatogie viticole – Southern Oregon University) pour le comité scientifique, l’évènement, dont la premiere édition  date de 1996, se tourne aujourd’hui vers le futur. En effet, avec la perspective d’un climat évoluant à court terme, l’adaptation des vignobles à ces changements (pratiques, cépages, stress hydrique-irrigation, entretien des sols) passe en amont par la recherche d’aujourd’hui.

Après trois jours en Côte d’Or, les congressistes viennent de rejoindre la Marne pour deux journées de conférences et de visites techniques au coeur du vignoble champenois.

 Pour plus d’informations, visitez le site internet du Congrès des Terroirs ICI!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>