Musique & Vin: il n’y a pas que le jazz dans la vie!!!

Airs sérieux et à boire

Un petit article sur « terredevins.com » qui loue le « mariage » réussi du jazz et du vin dans un « accord parfait ». Avec en prime un petit couplet sur l’ambiance du classique, trop guindé « trop religieux, trop strict.  Il ne faut pas de vent, pas de bruit…  » .Le jazz, c’est la célébration du plaisir immédiat. Cela se déguste et s’apprécie au premier degré. Comme une bonne bouteille que l’on débouche entre amis et que l’on vide… peut-être un peu trop vite.

Petites réflexions sur le vin et la musique sous la plume de mon paternel, vieil habitué des répertoires musicaux (35 ans de critique musicale) et converti de longue date aux délices et jouissances de la vigne et du vin.

A boire et à entendre

Que c’est réducteur de croire que seul le jazz se marie bien avec le vin!

C’est la musique tout simplement!

Pas tristes les soirées du festival des Grands crus de Bourgogne dont les programmes allaient l’an dernier de Monteverdi à la Chanson française d’aujourd’hui. Et sacrément vivantes, Pas religieuses du tout et avec parfois du vent et un peu de bruit Le mariage ne tient pas dans la nature de la musique, mais plus dans la personnalité de l’organisateur.

Je rêve d’un festival de musiques anciennes accordées avec un vignoble bien « typé ». Pourquoi pas la chaleur du languedoc et la fraîcheur de ses abbayes cisterciennes autour d’un chant monastique qui a gardé sa pureté mais, aujourd’hui pris un peu plus de chair?

Ou la richesse et l’élégance des climats bourguignons associées à la subtilité et à la fausse simplicité du chant cistercien…

Ou bien encore  la douceur et la rudesse de l’alsace rapprochées des solides élans du minessang et de la fine poésie des troubadours…

Et qui donc osera un petit tour dans le répertoire des chansons à boire? Du XIe siècle à nos jours, le sujet est quasi inépuisable… et surtout réjouissant.

Et l’on peut continuer à l’infini. Le baroque et ses affects joue sur le même tableau du plaisir des sens que le vin; les romantiques sondent la nature humaine dans ses faiblesses et sa force… comme on déguste un vin; les modernes explorent de nouveaux chemins en s’appuyant sur un héritage énorme et solide, comme le font de nombreux jeunes viticulteurs!

Oui la musique et le vin sont faits pour s’aimer…

Mais toutes les musiques.

François CAMPER

_________________________________________

Légende photo :

 

J’ay fait gloire toujours d’avoir ma  liberté

Mais malgré mon indifférence

Ma perfide raison pour vaincre ma fierté

Se trouve avec mon cœur souvent d’intelligence

Pour retarder l’effet de son poison

Je me despesche de bien boire

Le vin renverse ma raison

Et relève ma gloire

 

L’un des airs « à boire » de Philippe Coubois musicien actif  autour de 1730. On peut certes boire avec « raison » mais se délecter sans arrière pensée de ces airs aussi truculents que musicalement raffraîchissants (CD Arion AR>N 68480)

4 réflexions au sujet de « Musique & Vin: il n’y a pas que le jazz dans la vie!!! »

  1. zouzou-

    On boit vos mots, François, assoiffé…on se délecte d’imaginer une musique accompagnant tout verre de vin…on espère ne jamais être totalement désaltéré pour toujours venir y puiser!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>