Un sol à la plancha – Se faz favor!

Après l’acide chlorhydrique, la planche blanche. L’invention pédologique ne date sûrement pas d’hier. Pour ma part je ne peux que signaler une parentalité toute récente, celle de Maxime, mon maître de stage de fin d’étude, responsable sols au service Vigne et Vin de la CA33 (Chambre d’Agriculture Gironde).

Je l’imagine encore scier une planche en bois à pas d’heure dans son appartement/atelier, et poser les dernières finitions (écriture des 20 centimètres) avant l’attaque du premier sondage en plein milieu de l’Entre-Deux-Mers.

C’est donc en disciple que j’ai renouvelé l’acte ici même au Portugal. Luis, natif portugais francophone, m’aura fournis la belle planche. Parée à essuyer plus de 200 sondages lusitanien. On notera les avantages et inconvénients d’un tel instrument.

AVANTAGES

+ Elle sert de support plat pour disposer les échantillons.

++ La planche blanche permet une lecture facilité des couleurs des sols sondés.

+++ Mon pote Gaillac, photographologue, m’aura appris que le fond blanc nous servira pour faire une photographie du sondage. On réglera la balance des blancs sur une zone blanche vierge de sols. Après quelques sondages humides, il faut tout de même penser à passer un coup de chiffon.

++++ Enfin on peut faire de sympathiques montages photos expliquant l’organisation et la répartition géomorphologique des sols.

INCONVENIENTS

– Un peu sale en fin de journée, cela fait un outil de plus, plein de terre, à mettre dans votre voiture toute propre.

— L’outil peut-être un peu lourd suivant le matériau utilisé. Prévoir 2-3 journées d’adaptations à votre bras gauche ou droit. On pourra écrire un article ultérieurement sur: comment transporter ses outils dans les champs et dans les vignes.

C’est une solution parmi d’autres. On pourrait aussi penser à des feuilles de papier blanches (non réutilisables), à un rouleau de plastique blanc (trop flexible pour le transporter), ou à une gouttière en plastique blanche (pas mal mais pas top pour la balance des blancs).

Alors cette plancha?

4 réflexions au sujet de « Un sol à la plancha – Se faz favor! »

  1. oldman

    Pour la balance des blancs, c’est le top!
    Pour le poids, faut choisir le matériau. (en médium, c’est trop lours. En CP faut choisir l’épaisseur
    en épicéa, faudra poncer. En mélèze, gaffe aux échardes…

    Répondre
  2. Pierre-Marie Auteur de l’article

    Héhé…pour le poids il faut faire avec ce que tu trouves sur place. Tant pis si c’est lourd, ça fait les bras!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>